Les partenaires
du film
la fabrication
du film
découvrir
l'équipe
Retour
  Benjamin Renner Réalisateur
Fermer

Benjamin RennerRéalisateur

 

Après son bac, Benjamin Renner suit une classe préparatoire aux écoles d'art puis rejoint les Beaux-arts d'Angoulême où il obtient son DNAP Bande dessinée.

Il entre alors à La Poudrière, École de réalisation de films d'animation, où il réalise deux courts métrages : « Le corbeau voulant imiter l'aigle » et « Le plus gros président du monde » (film de commande pour la chaîne TV Canal J) en 2006.

En 2007, il réalise son film de fin d'études, « La queue de la souris » (court-métrage) et reçoit de nombreuses récompenses : le Prix du court métrage étudiant, le Prix du Public au festival Anima à Bruxelles, la Mention spéciale du jury animation du Festival international du documentaire et du film d'animation de Leipzig, le Prix spécial Aleksander Tatarskiy du Festival international du film d'animation de Krok, le Cartoon d'or de Forum Cartoon.

La même année, il réalise le développement graphique sur le long métrage « Occho Kochoi » rebaptisé aujourd'hui « Gus » chez Teamto.

En 2008, fraîchement diplômé, Benjamin Renner se voit confier la réalisation de son premier long métrage « Ernest et Célestine » par le producteur du film, Didier Brunner.

En 2012, « Ernest et Célestine » est présenté au festival de Cannes, à la quinzaine des réalisateurs.

  Les Picpic André Co-réalisateurs
Fermer

Les Picpic AndréCo-réalisateurs

 

Issus de l'École Supérieure des Arts Visuels de la Cambre à Bruxelles, Stéphane Aubier et Vincent Patar, aujourd'hui plus connus sous le pseudo des «Pic Pic», jouissent d'une renommée publique et critique dans le monde de l'animation. En quelques courts métrages seulement, le cochon et le cheval déjantés de la série « Pic Pic André Show » deviennent cultes. Leur marque de fabrique : un accent belge inimitable et un humour qui frôle l'absurde. Au fil des ans, Aubier et Patar peaufinent leur univers, utilisant différentes techniques. En 2002, le « Dvd Pic Pic André et leurs amis » compile les meilleurs courts du duo.

Louise Attaque et Dyonisos font appel à eux pour la réalisation de clips vidéo. Parallèlement, ils réveillent les figurines en plastique de notre enfance pour en faire les personnages animés d'une saga villageoise. Il a suffi d'un court métrage, « Panique dans la cuisine », pour que Cow-boy, Indien et Cheval deviennent les héros d'une série à succès diffusée sur Canal+ : « Panique au village ». En 2009, « Panique au village » devient un long métrage dont le sens de la dérision, de l'absurde et de l'imagination est salué par la critique et le public. Le film est présenté à Cannes, en sélection officielle. Ils enchaînent avec « Ernest et Célestine » qu'ils coréalisent avec Benjamin Renner.

  Daniel Pennac Scénario
et dialogues
Fermer

Daniel PennacScénario
et dialogues

 

Daniel Pennac est né le 1er décembre 1944 lors d'une escale à Casablanca. Issu d'une famille de fonctionnaires lecteurs et voyageurs, son enfance est douce et rythmée des multiples ailleurs visités : Afrique, Asie, Europe...

Il étudie les Lettres à Nice et Aix. Il est professeur de lettres de 1969 à 1995 à Soissons et à Paris, souvent dans des classes difficiles. De 1979 à 1981, il suit sa compagne au Brésil et devient amateur de hamac comme d'autres de cigares.

Ses premiers romans sont des romans burlesques et des livres pour enfants. À la suite d'un pari, il découvre la «Série noire». C'est ainsi qu'en 1985 son premier livre, « Au bonheur des Ogres », le premier de la série d'aventures de Benjamin Malaussène fait sa sortie.

Il y impose son style : rythmé, glissant, espiègle. L'alchimie se produit et avec ce qui devient la saga des Malaussène (« La Fée Carabine », « La Petite Marchande de Roses »- Prix Inter 1990 -, « Monsieurs Malaussenne » et « Aux fruits de la passion») naît une potion de succès. Potion qu'il épice en 1992 par un essai sur la lecture, « Comme un roman », dans lequel il définit les droits du lecteur.

En 1997, autre roman, « Messieurs les enfants », ou un conte adressé aux grands enfants que nous sommes tous, avec une adaptation cinéma à la clé, par Pierre Boutron. « Merci » paraît en octobre 2004 aux éditions Gallimard. En 2006, Daniel Pennac sort « Nemo par Pennac », un ouvrage dans lequel il présente le parcours du dessinateur Nemo, qui illustre depuis plusieurs années les murs de son quartier, Belleville. « Ernest et Célestine » est son premier scénario original pour le cinéma d'animation.

Essais :

1992: Comme un Roman, Gallimard
1973: Le Service militaire au service de qui ?

Seuil Romans :
2012: Journal d'un corps, Gallimard
2007: Chagrin d'école, Gallimard, Prix Renaudot
2006: Nemo par Pennac, Hoebeke
2004: Merci, Gallimard
2003: Le Dictateur et le hamac, Gallimard
2000: La Débauche, Futuropolis. BD illustrée par Tardi dont D.Pennac a écrit le scénario
2000: Des Chrétiens et des Maures, Gallimard
1999: Aux Fruits de la passion, Gallimard
1997: Messieurs les enfants, Gallimard 1
1996: Monsieur Malaussène au théâtre, Gallimard
1995: Monsieur Malaussène, Gallimard
1990: La Petite Marchande de prose, Prix du livre Inter, Gallimard
1987: La Fée Carabine, Gallimard
1985: Au Bonheur des ogres, Gallimard
1979: Père Noël, Grasset
1977: Les Enfants de Yalta, Lattès

Bibliographie:

Littérature jeunesse :
2001: Le serpent électrique, Gallimard jeunesse
2001: Le crocodile à roulettes, Gallimard jeunesse
2001: Bon bain les bambins, Gallimard jeunesse
1998: Sahara,Thierry Magnier Eds
1997: Qu'est-ce que tu attends Marie ?, Calmann-Lévy
1993: La Vie à l'envers, Bayard jeunesse
1993: L'évasion de Kamo, Gallimard jeunesse
1992: Kamo, l'agence Babel, Gallimard jeunesse
1992: Kamo et moi, Gallimard jeunesse
1992: Kamo, l'idée du siècle, Gallimard jeunesse
1984: L'Œil du loup, Nathan jeunesse
1982: Cabot caboche, Nathan jeunesse, Folio jeunesse
1980: Le grand Rex, Editions du Centurion

  Vincent Courtois Musique
Fermer

Vincent CourtoisMusique

 

Du classique au jazz, la poésie de l'improvisation...

Vincent Courtois, compositeur de la bande originale d'Ernest et Célestine est né à Paris le 21 mars 1968. Violoncelliste classique depuis l'âge de 6 ans, il obtient un premier prix de violoncelle et de musique de chambre du conservatoire d'Aubervilliers dans la classe d'Erwan Fauré. Il étudie ensuite aux côté de Roland Pidoux et Frédéric Lodéon et obtient le diplôme supérieur d'exécution de l'École Normale de Paris.

Parallèlement à ses études classiques, Vincent Courtois découvre le jazz et l'improvisation avec Jean-Charles Capon et Dominique Pifarély. Il joue ses premiers concerts au sein de l'Octet de Christian Escoudé puis rejoint le Swing String System de Didier Levallet, joue avec de grands noms tels que Martial Solal, Michel Petrucciani, Tony Williams, Dave Holland et rejoint le Quartet Opera de Gérard Marais (il accompagne même les Rita Mitsouko sur la tournée Acoustique). En parallèle, sa rencontre avec Louis Sclavis lui permet de travailler sur des musiques de film et de théâtre.

Il met en place ses propres formations musicales pour lesquelles il joue et compose (trois trios et un quintet) et intègre un grand nombre d'excellents ensembles de jazz : l'Ensemble de Pierre Favre, le Trio d'Yves Robert, le Quartet Napoli's Walls de Louis Sclavis etc, avec lesquels il enregistre des albums et enchaine des concerts dans le monde entier. Pour mener à bien ses différents projets, il fonde en 2011 «La Compagnie de l'Imprévu».

En 2010 Il est nommé chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres.

Depuis une dizaine d'années Vincent Courtois exploite une autre facette de la musique et compose de plus en plus de Bandes Originales. Pour « Ernest et Célestine », il a travaillé en collaboration avec l'auteur-compositeur et interprète français Thomas Fersen à qui on doit notamment les paroles de la chanson d'Ernest.

Discographie:

2011: « Amarco » (Emouvance) Trio Claude Tchamitchian et Guillaume Roy
2011: « Live in Berlin » (Le triton) Vincent Courtois Quartet
2010: « L'Imprévu » (Rethink Art, Label Labuissonne) Solo
2009: « ASAP » (CamJazz) Ellery Eskelin, Sylvie Courvoisier
2008: « L'Homme avion » (Chief Inspector) Zé Jam, Francis Lebras, Maxime Delpierre, Olivier Sens, Guillaume Dommartin,Adrien Amey, Regis Huby)
2006: « What do you mean by silence ? » (Le Triton) Marc Baron, Francois Merville, Jeanne Added
2004: « Les contes de Rose Manivelle » (Le Triton) Zé Jam, Francis Lebras, Guillaume Dommartin, Olivier Sens, Louis Sclavis
2003: « Trio Rouge » (Intuition) Lucilla Galeazi, Michel Godard
2002: « The fitting room » (Enja Records) Marc Ducret,Dominique Pifarely
1993: « Turkish Blend » (Al Sur Media 7) Gilles Andrieux, Julien Lourau, Bojan Z, Nicolas Krassik, Kakoli, Benoit Dunoyer,Youval Micenmacher
2000: « Translucide » (Enja Records) Noel Akchoté, Yves Robert, Michel Godard
1994: « Pendulum Quartet » (Label Acousti) , Julien Lourau, Benoit Dunoyer, Daniel Garcia Bruno
1991: « Pleine Lune » (Nocturne Productions) Pierre Christophe, Benoit Dunoyer, Serge Gacon, Dominique Pifarely, Julien Lourau, Xavier Desandre
1990: « Cello news » (Nocture Productions) Pierre Christophe, Benoit Dunoyer, Serge Gacon

Bandes originales:

Longs métrages:
2012: « Ernest et Célestine » de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier
2007: « Ma vie n'est qu'une comédie romantique » de Marc Gibaja
2006: « L'Eclaireur » de Djibril Glissant

Courts métrages:
2011: « Deep Inside » de Marc Gibaja
2010: « Le temps de la bataille » de Hervé Jakubowicz
2002: « Tout aura lieu sûr » de Gilles Perru
2001: « Confessions dans un bain » de Marc Gibaja
1997: « La vie d'Herbert C. Berliner » de Marc Gibaja

  Crédits
Fermer

Ernest et Célestine

Un film de
Benjamin Renner
Vincent Patar et Stéphane Aubier

Avec Lambert Wilson et Pauline Brunner

Scénario et dialogues Daniel Pennac

D'après les albums de Gabrielle Vincent « ERNEST ET CELESTINE » publiés par les EDITIONS CASTERMAN

Adaptation Graphique des Personnages Seï Riondet / Direction artistique Zaza et Zyk / Directeur d'animation Patrick Imbert / Montage Fabienne Alvarez-Giro / Chargé de communication Jean-Paul Commin / Premiers assistants réalisateurs Bénédicte Galup et Lionel Kerjean / Producteur exécutif Ivan Rouveure / Directeur de production Thibaut Ruby / Produit par Didier Brunner, Philippe Kauffmann, Vincent Tavier, Stéphan Roelants et Henri Magalon

Production exécutive de la musique 22D Music – Emmanuel Delétang / Musique originale Vincent Courtois / Casting et direction artistique des voix Jean-Marc Pannetier / Studio d'enregistrement Piste Rouge / Studio mixage Studio L'Equipe / Bruitage et montage son Dame Blanche / « La chanson d\Ernest et Célestine » écrite et interprétée par Thomas Fersen avec l'aimable autorisation de tôt
Ou
tard
et des EDITIONS BUCEPHALES

Chef storyboard Etienne Willem / Chef décors couleurs Pascal Gérard / Colorisation et textures Digital Graphics Studio/ Compositing Blue Spirit Studio / Montage Sylicone / Laboratoire numérique et photochimique B-MAC

Avec le soutien de Eurimages Fonds du Conseil de l'Europe, Programme Media de l'Union Européenne, Région Ile-de-France en partenariat avec le CNC, Pôle Image Magelis avec le soutien du Département de la Charente et de la Région Poitou-Charentes en partenariat avec le CNC

Produit avec l'aide du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de VOO (TV-NET-TEL). Avec la participation de la Région Wallonne.

Réalisé avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge, Casa Kafka Pictures, Dexia

Avec la participation de la RTBF. Avec la participation du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand-Duché de Luxembourg

© 2012 LES ARMATEURS / MAYBE MOVIES / STUDIOCANAL / FRANCE 3 CINÉMA / LA PARTI PRODUCTION / MÉLUSINE PRODUCTIONS / RTBF (TÉLÉVISION BELGE)

Visa d'exploitation n°119.806

Retour
  Les Armateurs Producteur
Fermer

Les ArmateursProducteur

 

Les Armateurs - Didier Brunner – producteur.

Après avoir débuté dans la réalisation au milieu des années 80, Didier Brunner passe à la production, et crée la société Trans Europe Film avec laquelle il produit entre autre, DES CHATS, série adaptée de l'œuvre de l'artiste Steinlein, TELETOON, un magazine sur l'animation, puis en 1991, LES CONTES DE LA NUIT de Michel Ocelot.

En 1994, il fonde Les Armateurs. La société remporte ses premiers succès dès 1997, grâce au court métrage LA VIEILLE DAME ET LES PIGEONS de Sylvain Chomet, nommé aux Oscars et au célèbre film de Michel Ocelot KIRIKOU ET LA SORCIÈRE, sorti en 1998. Suivront entre autres PRINCES ET PRINCESSES de Michel Ocelot (2000), L'ENFANT QUI VOULAIT ETRE UN OURS de Jannik Hastrup (2002), LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE de Sylvain Chomet (2003, Festival de Cannes, sélection officielle hors compétition, nommé aux Oscars),T'CHOUPI (2004), KIRIKOU ET LES BÊTES SAUVAGES (2005) réalisé par Michel Ocelot et Bénédicte Galup, BRENDAN ET LE SECRET DE KELLS (2008) nommé aux Oscars en 2010, et ALLEZ RACONTE ! (2010).

Pour le cinéma, après ERNEST ET CÉLESTINE, Didier Brunner produit KIRIKOU ET LES HOMMES ET LES FEMMES de Michel Ocelot.

  Mélusine Co-producteur
Fermer

MélusineCo-producteur

 

Mélusine - Stephan Roelants, co-Producteur

Mélusine Productions, société créée en 1998 au Luxembourg par Stéphan Roelants, participe depuis ses débuts à la production de films, documentaires et séries télévisées avec une recherche orientée sur des projets européens de qualité et ce principalement dans le domaine de l'animation.

La société est surtout active depuis quelques années dans le domaine du long métrage avec des projets très variés comme PANIQUE AU VILLAGE, LE JOUR DES CORNEILLES ou TANTE HILDA avec Folimage.

Actuellement en production : EXTRAORDINARY TALES de Raul Garcia et THE SONG OF THE SEA de Tomm Moore.

  La Parti Production Co-producteurs
Fermer

La Parti ProductionCo-producteurs

 

La Parti Production - Vincent Tavier & Philippe Kauffmann, co-producteurs

LA PARTI, société de production belge, est dirigée par Vincent Tavier (le producteur de C'EST ARRIVÉ PRÈS DE CHEZ VOUS) et Philippe Kauffmann (venu du spectacle vivant). La fameuse série d'animation PANIQUE AU VILLAGE (de Stéphane Aubier et Vincent Patar) va imposer la marque de fabrique de la société : un cinéma moderne, un humour décalé et une façon de faire sans concession.

Dans cette même logique, suivront AALTRA (de Benoît Delépine et Gustave Kervern), CALVAIRE (de Fabrice du Welz), KOMMA (de Martine Doyen), OÙ EST LA MAIN DE L'HOMME SANS TÊTE, de Guillaume Malandrin. Et plus récemment KILL ME PLEASE de Olias Barco ou LE GRAND'TOUR de Jérôme Le Maire et Vincent Solheid. Parallèlement, l'animation reste au cœur du travail de La Parti. Outre le soutien à des productions françaises (PEUR(S) DU NOIR et ZARAFA) La Parti a produit en 2009 le long métrage PANIQUE AU VILLAGE, présenté à Cannes (sélection officielle, hors compétition) avant de se lancer dans l'aventure ERNEST ET CÉLESTINE.

 
Fermer

 

Avec le soutien de

Eurimages Fonds du Conseil de l’Europe

Programme Media de l’Union Européenne

Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée

Avec le soutien de la Région Ile-de-France, en partenariat avec le CNC

Dans le cadre du Pôle Image Magelis, avec le soutien du Département de la Charente et de la Région Poitou-Charentes, en partenariat avec le CNC

Avec la participation de

Canal +

Cine+

France Televisions

Avec le soutien de la Procirep et de l’Angoa-Agicoa

Produit avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de VOO (TV-NET-TEL)

Avec la participation de la Région Wallonne

Réalisé avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge

Casa Kafka Pictures
Isabelle Molhant

Casa Kafka Pictures Movie Tax Shelter empowered by Dexia

Bodart & Gonay
Lixon SA
Victor Buyck Steel Construction
Sotraba SA
Transtec
Meurens Natural SA
Groupe SRIW
Sipal Partners SA
MD AN
Archdata
SPRL Fiduciaire Comptanic – S. Lambers

Avec la participation de la RTBF

Avec la participation du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand-Duché de Luxembourg

Chargement...